PORTAIL DES ÉTUDIANTS

Vous trouverez ici de nombreuses informations utiles sur le fonctionnement de l’école, les moyens de financer vos études ou vos projets de voyages dans le cadre de votre formation, les prix, concours, résidences d’artistes et bien d’autres choses encore.


ACCÉDER AU PORTAIL
 
 
 

archives

2007

L'atelier Design Textile s'expose à la Maison Du Bois

L’atelier design textile de l’académie royale des Beaux-Arts des Bruxelles – Ecole supérieure des Arts met en place une pédagogie en collaboration avec une styliste/designer Colombe Roulin qui encadre un cours de mise en volume du tissu – création d’objet adressé au 2ème et 3ème baccalauréats.

Les objets développés et étudiés sont extrêmement variés et multiples ; et s’appliquent tant aux domaines de la décoration d’intérieure et du design qu’aux domaines de la mode et du costume.
 
L’exposition proposée à la Maison du Bois permet de faire découvrir d’une part ces deux projets menés avec Colombe Roulin ; et d’autre part les travaux de finalités et une sélection des recherches de 1ère année.
 
Description du projet des 2èmes baccalauréats :
 
Le textile et le design (Colombe Roulin)
Amener les étudiants en design textile à la compréhension de l’utilisation qui sera faite de leurs créations : voilà le projet de ce cours de « création d’objets ». Cours créé cette année au sein de leurs études menées à l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles – Ecole supérieure des Arts. Il  s’agit pour ces étudiants de passer de l’échantillon à la grandeur réelle d’un objet ; de voir le tissu en 3 dimensions, de comprendre la construction, d’expérimenter d’autres matières, d’imaginer les interactions avec l’espace, la lumière, le corps,…
Le tissu ici va se déployer, se mesurer en mètres, voire en mètres carré et s’il se dépose tout simplement, il va prendre forme, se coudre, se tendre, s’ajuster ou s’envoler…
Mais il ne s’agit pas de coller une création textile sur un objet, il s’agit plutôt de construire une réflexion où le textile, si et seulement s’il est nécessaire, se situera comme matière première ; partie prenante dans la fabrication d’un objet au même titre qu’une autre matière.
Cette année, par exemple, en deuxième baccalauréat, il leur est proposé de créer un paravent en bois ou en cartons de récupération (matières cellulosiques). Ces matériaux sont transformés, on leur trouvera un intérêt là où on ne l’attend plus. On va les anoblir alors qu’ils sont rejetés, on va les assembler alors qu’ils se disloquent, on va peut-être les tisser, les colorer…Et ce travail réalisé, il reste encore à construire…
L’évidence ici, la juste attention sont en exercice. Et, le paravent, tissé ou ligaturé, vissé ou collé, sera le reflet de cette mesure. Cette mesure même qu’il donnera au lieu qu’il habitera.
 
Description du projet des 3èmes baccalauréats :
 
Troisième dimension du tissu sur le corps (Colombe Roulin)
La proposition ici met le tissu au centre de la réflexion, le tissu support d’une histoire qui s’écrit entre soi et les autres : de l’intime au social ; le tissu qui habille le corps en un ruban continu qui voile et dévoile des impressions.
Cette recherche est destinée à placer dans l’essentiel le fait complexe de se vêtir et de tenter de le sortir du mécanisme de la mode.
Dix histoires se racontent ici ; et les formes et les couleurs s’enchaînent dans des mélanges de techniques diverses.
 
Globalement, le travail de création et de recherches de ces étudiants mené en atelier évolue intimement avec la conception de l’objet en 3D suivant les thématiques mises en place.
Au cours de leur formation, les étudiants expérimentent et parcourent différentes techniques liées à la création textile et à la conception de matériaux souples.
Date(s)
Du 25-05-2007 au 21-06-2007
Horaire
Happening, mardi 19 juin 2007 de 17h00 à 23h00.
Exposition, mercredi 20 juin 2007 de 10h00 à 19h00.
Accès
Maison du bois, avenue des Volontaires 2 à 1040 Bruxelles