PORTAIL DES ÉTUDIANTS

Vous trouverez ici de nombreuses informations utiles sur le fonctionnement de l’école, les moyens de financer vos études ou vos projets de voyages dans le cadre de votre formation, les prix, concours, résidences d’artistes et bien d’autres choses encore.


ACCÉDER AU PORTAIL
 
 
 

archives

2015

CONFÉRENCE
KATRIN SOLHDJU

Conférence de Katrin Solhdju dans le cadre du module « De la médecine à l’art : le langage du corps humain en arts plastiques »

Fabuler ce qui nous arrive.

L'art de se mêler des histoires naturelles d'une maladie


Les activités du collectif Dingdingdong, Institut de co-production de savoir sur la maladie de Huntington, qui seront au centre de cette conférence, oscillent entre recherche et engagement politique activiste. Dingdingdong a été conçu et créé pour se mêler du savoir conçu, et qui continue de se concevoir, sur la maladie de Huntington en y ajoutant des nuances, des problématisations, des versions inédites.

La maladie de Huntington (MH) fut souvent présentée comme étant « la plus cruelle des maladies que l'homme ait jamais connu ». Sa définition médicale actuelle la place dans les maladies neuro-dégénératives : elle affecte l'adulte généralement au beau milieu de sa vie, entraînant une incapacité progressive sur tous les plans : moteur, cognitif, émotionnel et psychologique. Cette maladie génétique rare reste pour l'instant incurable.

Dingdingdong
tente un double pari : Faire de la maladie de Huntington une occasion pour faire pousser la pensée et faire de cette pensée, transformée par Huntington, un outil nous permettant de nous mêler des histoires naturelles de cette maladie. Notre collectif rassemble philosophes, historiens, peintres, cinématographes, chorégraphes, etc. Il tâche, avec des moyens propres à chacun de ses membres, de construire un monde possible pour et avec ceux que Huntington touche de prêt ou de loin. Pour entreprendre ce défi, une chose importe: cultiver la confiance dans la puissance de l'imagination à nourrir ou plutôt à repeupler des milieux qui en sont affamés.

Katrin Solhdju est historienne et philosophe des sciences, particulièrement de la médecine. Elle est chercheuse au FWO et travaille dans le centre de philosophie des sciences de la Vrije Universiteit Brussel. Elle enseigne à l'ERG, fait partie du Groupe d'étude constructiviste à l'ULB et est membre fondatrice de Dingdingdong. Institut de coproduction de savoir sur la maladie de Huntington. Après avoir étudié l'histoire et l'épistémologie de certaines pratiques expérimentales et médicales telles que l'autoexpérimentation et la transplantation d'organes, elle s'intéresse actuellement à l'exercice du diagnostic médical et aux problèmes éthiques, épistémologiques, politiques et esthétiques qui lui sont liés.

Quelques publications récentes : Épreuve du savoir. Propositions pour une écologie du diagnostic, Paris 2015 ; avec Émilie Hermant, « Le pari dingdingdong. Co-produire de nouvelles histoire naturelles de la maladie de Huntington », in : Écologie & Politique, Octobre 2015 ; « L'oracle et le médecin », in : Stengers/Debaise : Gestes spéculatifs, 2015 ; « Celebrating Equivocation. From Stable Distinctions to an Ecology of Practices », 2014
http://ouverturedeshalles.be/2014/10/10/celebrating-equivocation
Date(s)
Le 15-12-2015
Horaire
Mardi 15 décembre 2015 à 17h30
Accès
Auditoire Victor Horta
Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles
École supérieure des Arts
144 rue du Midi
1000 Bruxelles