PORTAIL DES ÉTUDIANTS

Vous trouverez ici de nombreuses informations utiles sur le fonctionnement de l’école, les moyens de financer vos études ou vos projets de voyages dans le cadre de votre formation, les prix, concours, résidences d’artistes et bien d’autres choses encore.


ACCÉDER AU PORTAIL
 
 
 

archives

2018

Conférence :
Exils, Migrations et Mémoires

Table-Ronde avec :
Table-Ronde avec Marcel Benabou, Nadia Sabri, Sarah Dornof, Mehdi Marechal (modérateur Laurent Courtens)

Organisée en collaboration avec Exils, paradigme fertile



En parallèle à l’exposition Memory - Sequential Movement avec Ulrike Weiss, Mustapha Akrim, Josep Ginestar, Jamila Lamrani, Zineb Andress Arakki et Myriam van Imschoot, commissariat Nadia Sabri,  actuellement en cours à Darna (Rue de Pierres 25/27  b-1000 - https://darnavzw.be), et en amont de la prochaine parution d’Exils, paradigme fertile, ainsi que de l’exposition De liens et d'exils, programmée à la Villa Empain-Fondation Boghossian en novembre prochain (vernissage le 14.11.2018), nous avons le plaisir d’accueillir une table-ronde / conférence questionnant le rôle de l’exil comme paradigme évolutif et créatif et celui de la mémoire et de ses rythmes séquentiels.
Notre table-ronde sera suivie d’une visite de l’exposition en présence de la commissaire.

Marcel Benabou (Meknès, 1939), historien et écrivain est l’une des figures majeures de la littérature oulipienne. Il vit à Paris où il est professeur émérite d'histoire romaine à l'Université Paris-Diderot et secrétaire du groupe littéraire OULIPO (Ouvroir de Littérature Potentielle).

Nadia Sabri, Commissaire d’exposition et professeur à l’Université Mohamed V de Rabat, elle met en place, depuis une quinzaine d’années, des projets autour de questionnements de société. Elle conçoit le projet artistique comme force de proposition alliant recherche, procédés de monstration et expérience. Elle est fondatrice en 2015 de Exils, paradigme fertile, plateforme multidisciplinaire de réflexion et de production sur l’exil comme paradigme évolutif et créatif. Elle est commissaire de l’exposition Memory – Sequential Movement (en cours à Darna), et de l’exposition De liens et d’exils à la Villa Empain-Fondation Boghossian (nov 2018-Fév. 2019).

Sarah Dornhof (Berlin), docteur en sciences sociales, est chercheuse en anthropologie culturelle. Elle travaille actuellement sur l’art contemporain au Maroc en lien avec les questions de mémoire et d’archives culturelles, ainsi que des théories postcoloniales à l’Institute of Advanced Study à l'université de Konstanz. Elle a co-dirigé la publication Situation Global Art- Topologies-Temporalities-Trajectories (2018, transcript Verlag, Bielefeld).

Mehdi Maréchal, est actuellement coordinateur de Darna, le centre culturel Marocco-Flamand, Après son Master en Sciences Politiques et Sociales à l’U GENT, il travaillé 5 au sein de Demos, le Centre flamand de recherché sur la participation et la démocratie, où il travaillait plus particulièrement sur la participation culturelle et interculturelle avant de rejoindre Oxfam-Belgium. Il a écrit de nombreux articles sur des sujets tels que la diversité culturelle, la participation citoyenne et les pratiques de communauté.

Laurent Courtens (Modérateur), Historien, critique d'art et curateur, Laurent Courtens est actuellement chargé du Centre de la parole à l'ISELP- Bruxelles (Institut Supérieur pour l'étude du Langage Plastique).



Image :
Ulrike Weiss, Untitled, Photograph 1, ink drawing, collage, 100x120, 2018.
Date(s)
Le 25-10-2018
Horaire
Jeudi 25 octobre 2018 de 16h00 à 18h00
Accès
Auditorium Horta
Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles
École supérieure des Arts
144 rue du Midi
1000 Bruxelles
Tarifs
Entrée libre



Ulrike Weiss, Untitled, Photograph 1, ink drawing, collage, 100x120, 2018.