PORTAIL DES ÉTUDIANTS

Vous trouverez ici de nombreuses informations utiles sur le fonctionnement de l’école, les moyens de financer vos études ou vos projets de voyages dans le cadre de votre formation, les prix, concours, résidences d’artistes et bien d’autres choses encore.


ACCÉDER AU PORTAIL
 
 
 

Missions


Le projet pédagogique et artistique de l’Académie royale des Beaux-Arts, Ecole supérieure des Arts de la Ville de Bruxelles (ArBA-EsA) s’inscrit dans celui de la Ville de Bruxelles, son pouvoir organisateur. L’école défend le principe de neutralité, souhaite former des citoyens responsables et tolérants en proposant un enseignement favorisant l’égalité des chances.

L’Académie royale des Beaux-Arts, Ecole supérieure des Arts, est aujourd'hui à la jonction d'une histoire riche (elle a eu 300 ans en 2011). Elle hérite d'une tradition qui a vu se stratifier des pratiques artistiques très diversifiées, des modes d'enseignements qui se sont inventés et le présent la positionne dans le complexe panorama international des enseignements supérieurs, dans une dimension tout autant pédagogique, artistique que professionnelle.

L'ArBA-EsA assume des missions qui peuvent paraître étendues mais qui en font sa force et son originalité. Elle est un lieu d'enseignement, de recherche et un grand atelier de création et de production où se forgent des générations de créateurs. Elle entend jeter un pont vers les milieux professionnels de référence et un équipement artistique majeur déployant des activités dans la cité à destination de nombreux publics. Enseignement et recherche de haut niveau, rayonnement local et international, maillages professionnels, ouverture au monde : l'éventail est large ouvert et doit en permanence ménager, d'un côté, le temps du travail artistique, lent, fragile, confronté à l'inconnu parce que sans modèle préétabli et, de l'autre, la nécessaire perméabilité au monde contemporain, aux forces culturelles, professionnelles et symboliques qui traversent l’école de part en part.

L'école a pour mission d'organiser la formation de futurs artistes, de professionnels des multiples métiers de l'art et de l'éducation, d'individus autonomes et responsables prêts à s'engager de manière informée et critique dans les mondes de l'art. Elle propose un programme d'enseignement en arts plastiques, visuels et de l'espace au plus haut niveau. La visée principale de ce programme est le développement singulier des pratiques artistiques et professionnelles, et leur positionnement réflexif et critique dans le domaine des arts. L'étudiant, au fur et à mesure de son parcours, de son enseignement, de ses recherches, de ses expériences et expérimentations sera guidé en vue de développer un travail artistique, des projets de recherche et une autonomie de position.

L'atelier est le point d'ancrage de l'articulation pédagogique. Il est le lieu où se construit la singularité des propositions artistiques, le lieu de stimulation, de tâtonnements et d'élaboration de la dimension collective qui force la réflexivité des pratiques et des positions par un aller et retour permanent entre pratique et théorie. L'atelier est le point structurant du cursus et ne se limite donc pas à un champ technique ou disciplinaire, au contraire, il offre un potentiel d'expérimentations et d’interactions. Chaque cursus est bel et bien ouvert vers d'autres disciplines artistiques permettant d'engager d'autres moyens plastiques, de développer de nouveaux champs de recherche ou de préciser formellement le travail artistique. Le pôle histoire-théorie-critique a une place essentielle dans le curriculum des étudiants, il apporte le bagage de références théoriques indispensable permettant de préciser et de nourrir un travail artistique ouvert, construit, critique et engagé.

L'ArBA-EsA a pour objectif de permettre aux étudiants de se mesurer à la réalité des complexités contemporaines, d'engager la recherche artistique et de se préparer aux exigences professionnelles. Tout au long de leur cursus, ils sont progressivement amenés à proposer leurs créations et recherches dans de multiples environnements instables, à innerver de nouveaux réseaux d'articulation et d'échange, à engager des espaces de débat, d'investigation et de transmission dans la sphère publique. L’ArBA-EsA vise enfin à l'amélioration et au développement de partenariats ponctuels ou de longue durée tant sur le plan national qu'international.

L’école est attachée à une tradition d’ouverture sociale. Elle assume une pratique pédagogique où la position d’artiste n’est pas un acquis social ou culturel, mais nécessite formation, développement et maturation.