Master et finalités

L’entrée en Master permet à l’étudiant·e le développement et l’affirmation d’une pratique personnelle, suite à son diplôme de Bachelier (Cycle 1), et le prépare au monde professionnel de l’après école, ou à la poursuite d’études.

Présentation

Le Cycle 2 (Master) permet en deux années à l’étudiant·e le développement et l’affirmation d’une pratique artistique singulière et expérimentale, à développer des propositions plastiques et théoriques originales et à se préparer aux mondes professionnels et /ou à mettre en œuvre des projets de recherche.

L’étudiant·e entre en Master au sein d’un cursus. Ce cursus est la colonne vertébrale du master, là où s'expérimente, se construit et se réfléchit la pratique de l’étudiant·e.

Il s’inscrit dans une de ces 3 finalités :

  • La finalité spécialisée : dans la lignée du cursus initial
  • La finalité approfondie : préparant au doctorat (en savoir plus : master approfondi et doctorat)
  • La finalité didactique : visant l'enseignement (en savoir plus : master didactique)

Durant ces deux années, l’étudiant·e écrit son parcours notamment par le choix de ses cours pratiques (CAC), et théoriques (séminaires). Les enseignements artistiques, théoriques ou techniques nourrissent l’ensemble du cursus de l’étudiant·e. L’expérience de stages dans le monde professionnel ainsi que les cours de pratique professionnelle préparent à l’après école, les différents projets auxquels il·elle souscrit affineront son parcours.

Ainsi au fur et à mesure, l’étudiant·e précise ses connaissances, ses gestes et ses recherches, et achèvera son projet artistique lors de la présentation de son travail face à un jury artistique et par la remise et la soutenance de son mémoire.

Au terme de son parcours l’étudiant·e aura ainsi acquis des compétences théoriques, techniques et artistiques de haut niveau, il aura fait la preuve d’une autonomie dans son travail artistique, il·elle sera en mesure d’affirmer les qualités de ses productions, leurs conditions de visibilité, il·elle aura appris à se mesurer aux conditions professionnelles extérieures à l’école, et aura développé une intelligence historique théorique et critique qui lui permettront de situer sa pratique dans le champ élargi des mondes de l’art.

Les cours artistiques à choix en M1

En Master 1, l’étudiant·e choisit un cours artistique à choix (CAC) qui agit comme une mineure à côté de son cursus principal et l’amène à une plus grande transversalité des médiums et pratiques.

Liste des cours à choix :

  • Architecture / Atelier
  • Arts numériques / Création multimédia
  • Couleur / Pratique de la couleur
  • Création sonore / Atelier
  • Design du livre et du papier / Atelier
  • Design Urbain
  • Décomposition / Image mouvement
  • Dessin / Atelier
  • Gravure / Atelier
  • Peinture / Atelier
  • Photographie / Atelier
  • Sculpture / Atelier
  • Sérigraphie / Atelier
  • Tapisserie / Atelier
  • Pratiques collectives Récupérathèque
Les séminaires : recherche théorique en collectif

En master, chaque étudiant·e choisit un séminaire qu’il·elle va suivre en master 1 et 2. En master 2, il·elle peut, s’il·elle le souhaite, poursuivre le séminaire choisi en master 1, ou en suivre un nouveau (selon les disponibilités). Le séminaire permet de mener un travail de recherche théorique singulier en collectif sur un sujet donné. A travers une série de lectures de textes et d’images, d’écrits d’artistes ou de regardeurs, au travers de présentations, de discussions intensives, de questions, l’étudiant·e est amené·e à nuancer et préciser son regard, ses échanges, sa présentation orale et son écriture. La particularité de ces séminaires réside dans leur aspect collectif, un groupe se forme pour aborder et penser ensemble des questions spécifiques.

Liste des séminaires :

  • Art et architecture
  • Théorie de l’art contemporain
  • Arts de la scène
  • Philosophie / Perception et interprétation de l’espace
  • Anthropologie de l’art
  • Littérature / Contemporaine
  • Narrativité de l’image
  • Philosophie / De l’art
  • Sciences humaines et sociales / Général                     
  • Actualité des arts et réflexion sur l’art (ANG)
Le mémoire

Au terme de son master, l’étudiant·e remet un mémoire comportant un minimum de 30 pages pour valider son diplôme. Le mémoire est envisagé comme un “écrit d’artiste” en relation avec la création plastique de l’étudiant·e. S’appuyant sur les recherches qu’il ·elle mène notamment dans les séminaires, l’étudiant·e mobilise lors du mémoire les connaissances théoriques et historiques, les ressources et les outils critiques acquis pendant ses études.

Durant la première année de son master, l’étudiant·e suit un cours de méthodologie du mémoire. Cette première entrée dans la mise en place d’une recherche singulière pour le mémoire prépare l’étudiant·e à l’élaboration de pistes pour son mémoire, tout en l’impliquant dans la lecture et l’écriture de texte. Au terme de la première année, l’étudiant·e remet une proposition de sujet et une note de travail.

En deuxième année de master, l’étudiant·e est accompagné·e d’un·e promoteur·trice de mémoire, en lien avec la recherche engagée par l’étudiant·e. Le·la promoteur·trice de mémoire est interne à l’école (plasticien·ne ou théoricien·ne). L’enjeu du mémoire artistique se trouve dans l’élaboration d’un travail d’écriture original et de qualité. L’étudiant·e élabore une forme prise par le mémoire en adéquation avec son propos. Les étudiant·e·s font également une présentation orale de leur mémoire appelée défense de mémoire. Cette défense de mémoire se fait devant le·la promoteur·trice de mémoire, un·e lecteur·trice interne à l’école (plasticien·ne ou théoricien·ne) et un·e lecteur·trice externe invité·e (plasticien·ne ou théoricien·ne)

Le stage

Les stages professionnels permettent à l’étudiant·e la mise en situation et l’immersion à la vie professionnelle en lien avec leur cursus. Ils figurent au programme de tou·te·s les étudiant.e.s de master.

L’académie se donne en effet pour mission de créer des passerelles entre la vie étudiante et la vie professionnelle, que ce soit par des partenariats d’étude, par des stages. C’est une activité d’apprentissage extra-muros qui se déroule en Belgique ou à l’étranger que ce soit dans le monde culturel, industriel ou professionnel. Ainsi l’étudiant·e sera amené·e à mobiliser et confronter les compétences acquises à la réalité du monde artistique professionnel au sein duquel l'école est fortement impliquée. Ils permettent de se préparer à mieux intégrer la vie professionnelle.

L’étudiant·e choisit et propose un lieu et un projet de stage. Soit, toute activité complémentaire à l'enseignement de l'école, développant la pratique professionnelle de l'étudiant·e et lui permettant de confronter à l'échelle 1/1 ses acquis, favorisant l'épanouissement et l'autonomie de l'étudiant·e, lui apportant de nouveaux acquis techniques, artistiques et/ou théoriques.

Les propositions sont validées par les titulaires d’atelier, leurs assistant·e·s ou les enseignant·e·s en charge de cette tâche. Après accord et signature d’une convention qui précise le cadre juridique et pédagogique du stage, l’étudiant·e engage ses crédits hors de l’école. Il·Elle est ensuite évalué·e à la fois par son maître·tresse de stage et par ses enseignant·e·s superviseurs en remettant un rapport de stage écrit.

Le projet de mobilité internationale

Tout·e étudiant·e de master qui le souhaite et qui répond aux conditions requises peut parfaire sa formation dans le cadre d'un séjour d'étude semestriel à l'étranger ou dans le cadre d'un stage à l’étranger. L’école dispose d’un réseau très étoffé d’établissements partenaires qui permettent à l’étudiant·e de compléter sa formation dans un cadre international.

Le projet de mobilité internationale fait partie du programme de M1. De même, à la suite de son diplôme de Master, l’étudiant·e peut faire le choix d’un stage Erasmus pour l’année suivante. Pour en savoir plus, rendez-vous dans la partie Internationale.

Master à finalité approfondie

Introduction

Le Master à finalité approfondie est une formation à la recherche réflexive sur la pratique artistique et le design, notamment en vue de l'accès au doctorat en art et sciences de l'art.
Ce programme est organisé en collaboration avec les Universités et bénéficie de l'infrastructure des ateliers de l'ArBA-EsA.
C’est un espace de travail et de recherche en commun entre étudiant·e·s, enseignant·e·s, plasticien·ne·s et théoricien·ne·s, artistes et chercheur·cheuse·s.
Le master à finalité approfondie se compose d'une partie artistique - la pratique de l’étudiant·e - et d'une partie théorique - cours, séminaires, conférences et la rédaction d'un mémoire. Les aspects de recherche artistique et théorique sont menés conjointement et sont présentés lors du jury comme un tout.

Dans les domaines du design, la recherche est le plus souvent menée en collaboration avec et dans le cadre de laboratoires de recherche et développement des entreprises tant privées que publiques.

Dans le domaine de l'art, une interaction s'établit entre l'œuvre et la réflexion théorique. Celle-ci participe au développement de la recherche artistique alors que cette dernière produit elle-même un savoir nouveau et de nouvelles compréhensions.

Programme des cours (120 crédits)

Il s’agit du programme d’une année académique à plein temps.

  1. Travail artistique (30 crédits)
    • Formation artistique : 20 crédits
    • Travail de fin d’étude (Mémoire – partie artistique) : 10 crédits*
  2. Finalité approfondie (30 crédits)
    • 5 crédits à choisir dans une liste de cours universitaires comportant une initiation à la méthodologie de la recherche et à l’écriture scientifique.
    • 10 crédits de séminaires de recherche ou cours approfondis à l’Université ou en association avec elle
    • 5 crédits à choisir dans une liste de cours ou séminaires organisés dans les EsA
    • Mémoire – partie approfondie : 10 crédits*

*La partie artistique et la partie approfondie constituent ensemble le mémoire de fin de cycle (20 crédits). Il est codirigé par deux directeur·trice·s issu·e·s respectivement de l'Université et de l’École supérieure des Arts dans laquelle l'étudiant·e est inscrit·e.

Chaque programme de la finalité approfondie (30 crédits) est validé par une commission mixte paritaire Université/ESA (l’École supérieure des Arts dans laquelle l'étudiant·e est inscrit·e).

Demande d'information et procédure d'admission

L'étudiant·e prend contact avec le·la coordinateur·trice du master à finalité approfondie de l'ArBA-Esa et avec le·la professeur·e titulaire de l'orientation artistique dans laquelle il·elle souhaite s'inscrire.

Il·Elle leur adresse préalablement une brève lettre de motivation accompagnée d'un projet (une à deux pages) présentant le travail de recherche qu'il·elle envisage de mener durant l'année.

Calendrier 

Les étudiant·e·s sont invité·e·s à prendre contact entre le mois de mars et, au plus tard, la première semaine de septembre de l'année académique d'inscription. Il est impératif que l'étudiant·e suive les cours à l'Université dès le début de la rentrée académique.

Master en partenariat européen à finalité approfondie

Master à finalité approfondie en arts plastiques

Programme d’enseignement commun entre l’Académie royale des Beaux-Arts de la Ville de Bruxelles et l'Université de Provence Aix-Marseille 1
L’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles (ArBA-EsA) organise à partir de l’année universitaire 2011-2012 un master à finalité approfondie en arts plastiques (pratique et théorie de l’art) en partenariat européen avec le Master mention Arts, spécialité Arts plastiques, parcours “recherche” du Département des Arts plastiques – UFR Lettres, Arts, Communication et Sciences du Langage de l’Université de Provence (UP).

Objectifs

Il s’agit d’un parcours individualisé élaboré en fonction du projet de travail artistique et théorique de l’étudiant·e. Son but est de mener une démarche de création de haut niveau dans le domaine des arts plastiques, visuels et de l'espace et de dispenser une formation à la recherche réflexive sur la pratique artistique et le design, notamment en vue de l'accès au doctorat en art et sciences de l'art.
Il se compose d'une partie artistique – l'élaboration et la présentation d'une œuvre – et d'une partie théorique : cours, séminaires, conférences et la rédaction d'un mémoire.

Organisation

La mobilité des étudiants de l’ArBA-EsA vers l’Université de Provence a lieu au 1er semestre de la seconde année (1er quadrimestre à l’ArBA-EsA).
La mobilité des étudiants de l’Université de Provence vers l’ArBA-EsA a lieu au 2ème quadrimestre de la première année (2ème semestre à l’Université de Provence)

Les candidat·e·s à ce programme conjoint déposent un projet de recherche (création plastique et mémoire théorique) auprès des responsables pédagogiques dans leur institution respective.
Les étudiant·e·s inscrit·e·s en M2 à l’ArBA-EsA introduisent leur mémoire de fin de cycle au plus tard au début du mois de novembre de l’année académique suivante.
Les étudiant·e·s inscrit·e·s en M2 à l’Université de Provence déposent un mémoire de fin de cycle au plus tard le 30 avril pour la 1ère session d’examen (soutenance avant le 20 mai), ou avant le 31 mai pour la seconde session d’examen (soutenance avant le 30 juin).
Le travail de création plastique et le mémoire théorique sont présentés et défendus simultanément à la soutenance. Une présentation des travaux est réalisée dans l’école ou l’université qui accueille la soutenance (défense).

Conditions d’accès

Pour les étudiant·e·s de l’ArBA-EsA, le cursus en partenariat est accessible à tous les étudiant·e·s titulaires d'un diplôme de licence ou de master de l'enseignement supérieur artistique du domaine des arts plastiques, visuels et de l'espace, ou qui ont réussi une année de master dont les acquis peuvent être valorisés. Il est également accessible aux étudiant·e·s justifiant d'une formation étrangère équivalente et ayant obtenu une équivalence pour l’accès au diplôme requis dans chacune des deux universités contractantes.

Pour les étudiant·e·s de l’Université de Provence, le master en partenariat est accessible aux titulaires d’une Licence d’Arts Plastiques suivie à l’Université de Provence ou dans une autre université française.

Master à finalité didactique

Présentation

Ce Master mène au grade d'agrégé·e de l'enseignement secondaire supérieur (AESS) pour le domaine des arts plastiques, visuels et de l'espace.

Depuis 2008, les étudiant·e·s ont le choix entre l'agrégation (30 crédits de formation pédagogique) et le master à finalité didactique comportant outre la formation pédagogique (30 crédits), la poursuite de leur formation artistique (30 crédits).

La méthodologie du master à finalité didactique est basée sur un esprit de recherche, de séminaires, de mises en commun du travail. Elle nécessite de la part des étudiant·e·s une participation active et un désir de partage des savoirs.

Toutes les informations sur la formation, les horaires, etc., se trouvent sur le portail de l'agrégation et du master didactique : http://agregation.arba-esa.be/