Présentation

L’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles est un lieu d'enseignement, de recherche et un grand atelier de création et de production où se forgent des générations d’artistes, de créateur·trice·s, d’auteur·trice·s de projets.

© Jules Toulet

L’Académie royale des Beaux-Arts est une école supérieure des arts (ESA), organisée par la Fédération Wallonie Bruxelles. Son projet pédagogique s’inscrit dans celui de la Ville de Bruxelles, son pouvoir organisateur.

Fondée en 1711, l’Académie royale des Beaux-Arts, École supérieure des Arts, est aujourd'hui à la jonction d'une histoire riche et d’un projet pédagogique et artistique actuel. Elle hérite d'une tradition qui a vu se stratifier des pratiques artistiques très diversifiées, des modes d'enseignements qui se sont inventés. Le présent la positionne dans le complexe panorama international des enseignements supérieurs, dans une dimension tout autant pédagogique, artistique que professionnelle.  Elle est un lieu d'enseignement, de recherche et un grand atelier de création et de production où se forgent des générations d’artistes, de créateur·trice·s, d’auteur·trice·s de projets.

Chaque année, ce sont plus de 500 étudiant·e·s, belges et originaires du monde entier, qui suivent son enseignement.  Ils·Elles sont inscrit·e·s en 1er cycle bac, ou en 2nd cycle master au sein d’un de nos 17 cursus: Art dans l’espace public, Architecture d’intérieur, Communication visuelle, Design textile, Design urbain, Dessin, Espace urbain - ISAC, Gravure, Illustration, Lithographie, Peinture, Photographie, Pratiques de l’exposition - CARE, Pratiques éditoriales - MULTI, Sculpture, Sérigraphie, Tapisserie / Arts textiles, ou à l’Agrégation, au Doctorat en Arts et Sciences de l’Art ou dans une de nos 3 formations continuées : Knitting Maille, Food Design ou Interior Design Management.

L’école vise au développement singulier des pratiques artistiques et professionnelles de ses étudiant·e·s, en leur apportant un positionnement réflexif et critique dans le domaine des arts. Ces dernières années, de nouveaux cursus et formations ont été créés : Master en Pratiques de l’exposition, en Pratiques éditoriales, en Design Urbain, ainsi que l’Institut des arts et des chorégraphies, des formations professionnelles dites Exécutives master en Maille, Food design et Interior design management. Ces nouvelles formations ancrent le désir de l’école d’avancer au sein de son enseignement, en phase avec les pratiques de son temps.

 

Rayonnement international

L’Académie est reconnue, tant en Belgique qu’à l’étranger, pour la qualité de ses cursus, de ses enseignant·e·s et pour l’accompagnement pédagogique des étudiant·e·s qu’elle forme. Depuis plusieurs années, l’ouverture des cursus sur la recherche et la pratique professionnelle rend les parcours à la fois exploratoires et ouverts, et prépare les étudiant·e·s à leur entrée dans la vie active.

Programmation culturelle

Un programme de vie culturelle chaque fois renouvelé ponctue l’année académique : expositions, workshops, journées d’études, visites, prix, invitations de conférencier·ère·s : artistes, théoricien·ne·s, professionnel·le·s des mondes de l’art. L’Académie a également développé un réseau dense de partenaires, que ce soit au niveau international (plus de 50 partenaires Erasmus), ou au niveau belge et bruxellois avec lequel elle collabore activement.

Engagement

L’engagement de l’Académie royale des Beaux-Arts École supérieure des Arts c’est répondre aux enjeux de la création contemporaine, des recherches qu’elle nécessite, tout en développant le travail singulier des étudiant·e·s avec une attention particulière pour les pratiques collectives autant par la transmission des connaissances et des pratiques que par la constance des remises en question.

L’école est attachée à une tradition d’ouverture sociale. Elle assume une pratique pédagogique où la position d’artiste n’est pas un acquis social ou culturel, mais nécessite formation, développement et maturation.