Guillaume Désanges, Majd Abdel Hamid | How long was the thread used for surgical sutures that day?

Guillaume Désanges, commissaire d'exposition et critique d'art à Paris, invite Majd Abdel Hamid à la Verrière - Fondation d’entreprise Hermès pour sa première exposition personnelle hors de Palestine et le huitième volet du cycle « Matters of Concern / Matières à panser », initié en 2019. Après « Des gestes de la pensée » et « Poésie balistique », « Matters of Concern / Matières à panser » se développe autour d’une attention particulière portée à la matière. Empruntant son titre au penseur Bruno Latour, il met en lumière des approches différentes, qui investissent la matière de préoccupations spirituelles, sociales, symboliques, thérapeutiques ou magiques. D’exposition en exposition, la prise en compte de nouvelles relations de l’art au vivant, aux objets et aux éléments transparaît. Une exploration ouverte, soucieuse de “panser” la matière, autant que d’en saisir le pouvoir transformateur.

 

Dans cette exposition, « A Stitch in Times », Guillaume Désanges présente le travail de Majd Abdel Hamid, qui prend notamment forme de broderies de petit format, souvent abstraites et colorées, marquées par un mélange de simplicité, d'humilité et de délicatesse. L’artiste utilise une de nombreux médiums comme la broderie, le point de croix, la vidéo, le dessin, la sculpture et l'installation à travers lesquels il explore les thèmes de l’identité nationale et du traumatisme. Il construit un œuvre qui témoigne du pouvoir réparateur - de façon très concrète par le fil - de l'art à l'appui d'un savoir-faire ancestral. Oscillant entre abstraction radicale et conscience politique, Majd Abdel Hamid propose une réflexion profonde et non résolue sur le rôle de l’artiste comme médiateur de sujets de société à travers une pratique à la fois compulsive, thérapeutique et résiliente. Plus profondément, c’est dans la relation désynchronisée entre temps personnel et temps de l’histoire, entre le temps sensible et celui de l’actualité que se joue l'enjeu de sa pratique.

 

 

Guillaume Désanges est commissaire d’exposition et critique d’art. Il dirige Work Method, structure indépendante de production et développe internationalement des projets d’expositions et de conférences.

Il a coordonné les activités artistiques des Laboratoires d’Aubervilliers (2001-2007). En 2009-2011, il est commissaire invité du Centre d’art Le Plateau-Frac Île-de-France (Paris), pour le cycle Érudition Concrète. Il a développé plusieurs projets de conférences (Le côté obscur de la forme, Une Histoire de la performance en 20 minutes, Signs and Wonders, Vox Artisti, Art : une histoire de la violence) et des lectures. Depuis 2013, il est le curateur de La Verrière - Fondation d’entreprise Hermès, à Bruxelles. Guillaume Désanges a organisé plusieurs expositions en France et à l’international, dont Danse et Rituel, Centre National de la Danse, Pantin, 2021 ; Absalon, Absalon, avec François Piron, IVAM, Valence et CAPC – Musée d’art contemporain de Bordeaux, 2021 ; Chroniques de l’invisible, Le Grand Café, Saint-Nazaire, 2020-2021 ; cycle Matters of Concern / Matières à panser, La Verrière, Fondation d’entreprise Hermès, Bruxelles, 2019-2022 ; Ismaïl Bahri, Invisible Concern, Le Forum, Tokyo, 2019 ; Contre-vents (Solidarités ouvrières, étudiantes et paysannes dans l’Ouest de la France : une généalogie), Le Grand Café – centre d’art contemporain, Saint-Nazaire, 2019, avec François Piron ;  Spolia / mountaincutters, Le Grand Café – centre d’art contemporain, Saint-Nazaire, 2018 ; L’Ennemi de mon ennemi avec Neïl Beloufa (Palais de Tokyo, Paris, 2018) ; L’Esprit français, Contre-cultures, 1969-1989 avec François Piron (La maison rouge - Fondation Antoine de Galbert, Paris, 2017) ; Poésie balistique (La Verrière - Fondation d’entreprise Hermès, Bruxelles, 2016) ; Ma’aminim, the believers (Prague tranzitdisplay, 2015) ; Une exposition universelle (section documentaire) avec Michel François (8e Biennale d’Art Contemporain, Louvain-la-Neuve, Belgique, 2013) ; Plans d’évasion avec Michel François (solo show) (SMAK, Gand, 2009-2010), Intouchable. L’Idéal Transparence avec François Piron (Villa Arson, Nice, 2006 et Museo Patio Herreriano, Valladolid, 2007). Il a enseigné à l’École des beaux-Arts de Paris-Cergy, à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et à l’École des Beaux-Arts de Lyon.

Image
Guillaume Désanges